Élastase

Élastase

Intérêt clinique

L’élastase fécale est une enzyme pancréatique dont le passage au travers du tractus gastro-intestinal est extrêmement stable (elle est concentrée par un facteur 6 dans les selles par rapport à sa concentration dans le jus duodénal). Elle reflète de ce fait la fonction exocrine du pancréas (les enzymes produites par le pancréas et libérées via les canaux de Wirsung et santorini via l’ampoule de Water) comprenant notamment du bicarbonate, de l’eau, et des enzymes digérant les graisses, les protéines et les hydrates de carbone.

Elle a le très grand avantage de se substituer à d’autres tests de réalisation plus délicate, notamment l’étude la stéatorrhée et l’analyse de la sécrétion pancréatique après stimulation par la sécrétine/céruléine.

Lorsqu’elle est diminuée (en dessous de 200 microgrammes par gramme de selles, elle permet de mettre en évidence une insuffisance pancréatique exocrine dont l’étiologie sera à rechercher (pancréatite chronique, pancréatite aigüe, mucoviscidose, diabète, mais également maladie coeliaque, crohn, syndrome de Zollinger-Ellison, chirurgie du tractus digestif supérieur, etc…) par l’anamnèse la clinique et l’imagerie (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique, IRM pancréatique).

Limites: le dosage de l’élastase fécale peut être faussé en cas de diarrhée abondante (dilution). Il conviendra alors de renouveler l’examen. Les seuils sont validés dès 1 mois de vie pour les nourrissons (les seuils sont les mêmes pour les enfants et les adultes).

NB: la supplémentation par enzymothérapie substitutive (CREON, EUROBIOL) n’a aucun impact sur le dosage de l’élastase fécale.

Valeur cut-off décisionnelle de la technique 

(Ces éléments seront ajoutés sur les CR de BPR)

supérieur à 200 microgrammes par gramme de selle: Le dosage de l’élastase fécale est dans les limites de la normale. La probabilité d’insuffisance pancréatique exocrine est faible. 

supérieur ou égal à 15 microgrammes par gramme de selle et inférieur ou égal à 200: L’élastase fécale (FE-1) est diminuée. Le renouvellement de l’examenserait souhaitable, de même que sa confrontation avec la clinique et avec les résultats du dosage des marqueurs d’anomalies nutritionnelles (hémoglobine, albumine, préalbumine, RBP, etc.) 

<15 Forte probabilité d’insuffisance pancréatique exocrine (IPE). A confronter à l’imagerie (CPRE et/ou TDM/IRM pancréatique) et à la clinique. 

Si selle diarrhéique ajouter commentaire: le résultat du dosage a peu être sous-estimée par la dilution de l’échantillon. Un dosage sur selles non-diarrhéiques serait souhaitable.

Ref: Drewes AM, World Journal of Gastroenterology, 2013 November 14; 19(42):7258-7266 

En pratique au laboratoire 

À partir du 28/10/2015, l’envoi à BPR de selles pour dosage de l’élastase est effectif.

Envoyer une noisette de selles à l’intérieur des petits flacons stériles (nor- malement utilisés pour la coproculture) bouchon rouge.

Coller sur le flacon stérile bouchon rouge l’étiquette sans code à barre élastase.

Joindre l’étiquette code à barre dans le sachet d’envoi à BPR.

Ajouter les renseignements cliniques en lien avec la symptomatologie digestive en commentaire dans le dossier.

L’acheminement et la conservation se font impérativement à 4°C.
NB: les selles diarrhéiques empêchent la bonne réalisation de l’examen. 

Délai de rendu de résultat 

Moins de 72h
Le dosage de l’élastase fécale est un excellent examen (notre technique a une sensibilité et une spécificité de 93%). Il est en passe de devenir l’examen de référence dans le diagnostic et le suivi des insuffisances pancréatiques exocrines.

By | 2016-10-20T08:05:50+00:00 mars 2nd, 2016|Actualité, Médecine, Nouveautés|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment