Siri, google Now, Cortana et Alexa versus Hound et VIV : Le futur des AI assistants personnels s’écrit maintenant

Home/Design, Médecine, Misc, Non classé, Nouveautés, Référence/Siri, google Now, Cortana et Alexa versus Hound et VIV : Le futur des AI assistants personnels s’écrit maintenant

Siri, google Now, Cortana et Alexa versus Hound et VIV : Le futur des AI assistants personnels s’écrit maintenant

SIRI

Nous connaissons tous SIRI, Google Now et Cortana. Après l’attente et l’enthousiasme incroyable suscités par SIRI, nous avons appris progressivement à nous appuyer au quotidien sur les outils que nous offrent ces assistants virtuels. Et c’est vrai qu’ils nous simplifient la vie, sans toutefois parvenir réellement à remplir pleinement le rôle qui est le leur, celui d’assistants. À tel point d’ailleurs que des class action ont eu lieu contre SIRI pour publicité mensongère, et que ce dernier est devenu contre son gré un motif récurrent de détournement et d’humour sur internet.
Si les « assistants personnels » d’aujourd’hui échouent à jouer le rôle que nous en sommes venus à attendre d’eux, l’on voit néanmoins poindre depuis quelque temps des avancées particulièrement ifascinantes dans ce domaine.
Les limites de ces assistants personnels tiennent aux obstacles techniques actuels. Ainsi, plus une AI est spécialisée, plus elle sera performante dans son rôle. On peut ainsi citer en exemple les intelligences artificielles de tenu d’agenda et de négociation des rendez-vous comme x.ai, meekan ou encore genee. Celles-ci paraissent parfois si performantes (si « humaines ») que certains collaborateurs se laissent abuser et les confondent avec des assistants humains.
À l’inverse, plus le champ d’action d’une intelligence artificielle s’agrandit (pour couvrir le champ de compétence le plus proche possible de celui qu’aurait un véritable assistant personnel humain), et plus sa pertinence chute, aboutissant aux situations au choix humoristiques ou frustrantes que nous connaissons tous, régulièrement parodiées sur YouTube comme ici.

Hound app

Si Cortana, SIRI et Google Now continuent lentement mais sûrement à gagner en fonctionnalités, de nouvelles pistes prometteuses se dessinent d’ores et déjà qui permettent d’espérer une évolution beaucoup plus profonde et rapide de l’aide qu’elles nous apportent.
La première est Hound. Vous connaissez probablement SoudHound, qui est un service d’identification de chansons (non, pas Shazam… l’autre ;). Cette nouvelle intelligence artificielle est le projet phare de Soudhound, qui aimerait qu’elle soit adoptée largement, sur nos portables comme sur nos téléviseurs et pourquoi pas sur les machines à expresso.
Hound ressemble dans son fonctionnement à SIRI, mais la différence est profonde : elle tient à l’interprétation et la compréhension du langage naturel contextuel, et à sa capacité de répondre à des demandes syntaxiques complexes.
On peut-par exemple lui demander : « I need an hotel four Thursdays from now near central park for less than 250 dollars, with a parking and wifi ». Et Shazam (ou plutôt SoundHound…) voici une liste d’hôtels correspondants qui apparaissent.
Le créateur de Hound, Keyvan Mohajer reconnaît qu’il existe toujours de nombreux domaines dans lesquels la demande échoue et se conclue par une risible recherche internet, mais il est d’ores et déjà clair que l’application possède une longueur d’avance sur SIRI, Cortana et Google Now. La technologie est prometteuse, même si elle n’est accessible pour l’instant que dans la langue de Shakespear (We few, we happy few…).

viv-global-color-d967ed70

La seconde technologie Viv, qui vient d’être présentée a quant à elle de très sérieux atouts pour révolutionner une nouvelle fois le domaine des assistants personnels. Lancée par l’équipe qui a déjà développé SIRI, elle propose une solution permettant de conserver de la pertinence tout en traitant un champ très large de requêtes et de données. Et pour se faire, elle s’appuie sur deux stratégies. La première est d’en faire une méta-AI, c’est-à-dire une intelligence artificielle capable de superviser le fonctionnement d’intelligences artificielles ayant chacune un domaine de compétence plus restreint. Une mise en abîme qui démultiplie ses capacités d’action. La seconde, vertigineuse, est la capacité de cette nouvelle intelligence artificielle d’écrire son propre code pour répondre à une question complexe. Oui, carrément: d’écrire son propre code!
La première démonstration publique de la technologie de Viv a eu lieu à la conférence TechCrunch Disrupt ce mois-ci, et elle s’est montrée particulièrement prometteuse, en particulier dans sa capacité totalement inédite à se connecter à des services tiers, et recourir à d’autres intelligences artificielles en temps réel par la production de son propre logiciel devant un parterre d’innovateurs déjà acquis aux possibilités ouvertes par cette nouvelle technologie.
Lors de la démonstration, le CEO Dag Kittlaus a ainsi pu commander des fleurs pour sa mère et en régler le paiement, réserver selon des critères précis une course en Uber, et même transférer de l’argent sans avoir besoin d’interagir autrement que par la voix avec Viv.
Et grâce au Deep Learning, l’application peut s’améliorer elle-même au fur et à mesure des interactions avec les utilisateurs, et proposer des réponses toujours plus pertinentes.

Au-delà de SIRI, Google Now, Cortana et même Alexa, se dessine donc l’image d’un futur proche dans lequel des méta-AI capables de s’autocoder et d’apprendre pourront, en contrôlant des services ou des AI tierces, jouer enfin pleinement leur rôle d’assistants personnels. Un futur que nous avons hâte de VIVre.

By | 2016-10-20T08:04:52+00:00 mai 23rd, 2016|Design, Médecine, Misc, Non classé, Nouveautés, Référence|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment