Anatomopathologie

Home/Anatomopathologie
Anatomopathologie 2016-10-20T08:04:12+00:00
Anapath 1
Anapath 2

BPR-as, premier laboratoire spécialisé indépendant de France, a développé un plateau technique spécialisé d’anatomopathologie.

Notre laboratoire d’anatomopathologie de dernière génération rassemble sur 300 m2 toutes les solutions techniques afin d’assurer une prise en charge d’excellence et conforme aux normes d’accréditation de vos examens.

Nous réalisons ainsi plus de 120 000 frottis par an pour le dépistage du cancer du col des patientes françaises.

BPR-as, votre laboratoire spécialisé en anatomopathologie

Des anatomopathologistes à votre service

Une équipe dédiée d'anatomopathologistes

L'anatomopathologie, une spécialité médicale essentielle

L’anatomopathologiste, nommé aussi pathologiste, joue un rôle essentiel dans le diagnostic de nombreuses maladies en étudiant les tissus.
On compte au total en France environ 1 450 médecins anatomopathologistes.

Matériel moderne

Le Gold Standard à votre disposition

Des choix technologiques affirmés

Notre équipe d’anatomopathologiste s’appuie sur une solution technique d’excellence, dont elle est pour l’instant une des seules d’Europe à disposer.

Performance et rapidité

L'excellence à votre service

Des résultats en moins de 6 jours

Notre équipe d’anatomopathologistes est susceptible de formuler des conclusions de frottis cervico-vaginaux en moins de 6 jours.
Nous rendons des résultats fiables dans les meilleurs délais.

Exemples d’apport de l’anatomopathologie pour votre santé

Le cancer du col de l’utérus est le 10ème cancer le plus fréquent chez la femme en France. Malgré l’existence d’un dépistage efficace, il est responsable d’environ 1 100 décès par an. C’est l’un des seuls cancers pour lesquels le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à 5 ans en diminution. On considère pourtant qu’un dépistage régulier de toute la population-cible permettrait d’en réduire l’incidence de 90 %. Le frottis cervico-utérin, examen de dépistage de référence, doit donc être proposé tous les trois ans, à toutes les femmes de 25 à 65 ans.

Les Papilloma Virus sont un facteur de risque de cancer du col utérin. En cas d’anomalies du frottis de dépistage, il peut être recommandé de procéder à une recherche spécifique (HPV16, HPV18, etc.) afin de mettre en évidence la présence de ces facteurs de risque qui entraînent une prise en charge particulière.
Nous réalisons ces recherches directement à partir des prélèvements ayant permis la réalisation des frottis, en ayant recours à une technique d’amplification génique (PCR).